• Antivirus et Sécurité
    les logiciels de : "Antivirus et Sécurité"
    • Comment choisir son antivirus ?
    • Je possède un antivirus gratuit. Cela suffit-il?
    • Faut-il un antivirus sous Mac ?
  • Bureautique
    les logiciels de : "Bureautique"
    • Bien choisir sa suite Office
    • Comment renouveler une licence Office 365 ?
    • Les logiciels connectés : Un nouveau modèle
  • Comptabilité et Gestion
    les logiciels de : "Comptabilité et Gestion"
    • Comment choisir son logiciel de comptabilité ?
    • Vous lancez votre activité : Des logiciels pour vous accompagner
    • Ai-je besoin d’un logiciel d’optimisation d’impôts ?
  • Utilitaires
    les logiciels de : "Utilitaires"
    • Mon ordinateur est lent, que faire ?
    • Sauvegarder les données de son ordinateur : Des méthodes accessibles
    • L'importance du système d'exploitation
  • Création et Multimédia
    les logiciels de : "Création et Multimédia"
  • Loisirs et Famille
    les logiciels de : "Loisirs et Famille"
    • La décoration intérieure virtuelle : une passion utile
    • Cartes de vœux, invitations, faire-part…Faites les vous-mêmes !
    • Scrapbooking : Une passion assistée par logiciels
  • Formation et Education
    les logiciels de : "Formation et Education"
    • Révisez votre permis de conduire en situation
    • Apprendre à maîtriser Photoshop
    • Auto, mais aussi Moto ou Bateau, des simulateurs pour apprendre

Comment bien choisir son logiciel de retouche photo ?

Les logiciels de retouche photo sont avant tout des outils professionnels, très puissants qui se déclinent dans plusieurs gammes plus ou moins avancées. C’est l’héritage des premiers logiciels de traitement d’images des années 80 qui a entraîné cet « élitisme » actuel. En effet, la retouche photo pure est une affaire de pro et ce depuis des années. Il aura fallu attendre les années 2000 pour que se démocratisent les applications qui permettent de véritablement modifier les clichés de manière invisible et d’ailleurs Photoshop est devenu un terme générique pour désigner tous les programmes qui permettent le traitement photographique.

Retouche photo

Or, il faut bien distinguer les logiciels de retouche photo et les logiciels de dessins, qui sont deux choses différentes. Les produits gratuits ou très grand public sont le plus souvent de simples outils de dessins, permettant au mieux de poser des éléments graphiques sur des images numérisées, sans possibilité de travailler en finesse une photo par exemple. Heureusement, les outils de retouche sont de plus en plus accessibles et à force d’utilisation, les utilisateurs parviennent à maîtriser des notions essentielles comme les caches ou les filtres.

Il est possible alors de distinguer trois catégories de logiciels, correspondant à trois types d’utilisateurs :

  • Pour débutants et amateurs, rien ne sert de se barder d’outils inutiles, surtout s’il suffit uniquement de corriger des yeux rouges, de recadrer une image ou d’ajouter des éléments graphiques. Photo & Graphic Designer de Magix intègre dans une seule solution tout ce qu’il faut pour bien commencer : La retouche pure est facilitée avec des fonctions prédéfinies, histoire d’atténuer une luminosité trop forte ou d’éclaircir des clichés trop sombres, en plus des outils simplifiés, directement accessibles depuis l’interface utilisateur, comme la palette chromatique. Un outil de design graphique permet en outre de dessiner des formes, des logos ou tout autre objet que vous souhaitez ajouter à votre image. Si vous n’avez besoin que d’une fonction spécifique, par exemple ajouter des effets lumineux ou réduire le bruit d’une photo, les logiciels Akvis ont été élaborés dans ce sens. Très simples d’utilisation, ils possèdent chacun leur spécificité, mais restent moins avantageux économiquement que les logiciels cités ci-dessous.
  • Pour amateurs éclairés et utilisateurs expérimentés, la gamme se diversifie grandement pour intégrer des références en la matière. Par exemple Photoshop Elements a été créé dans l’idée de combiner la puissance du logiciel phare d’Adobe tout en simplifiant les accès aux fonctionnalités. Car finalement tout n’est qu’une question d’ergonomie : Les icônes sont plus grandes, les retouches sont séparées en modes et vous pourrez en quelques clics optimiser un cliché moyen. Et pour ne pas faillir à sa réputation, il est très facile d’enlever, de déplacer ou d’ajouter un élément, sans perturber le décor, une fonction que l’on croyait réservée à Photoshop pour professionnels. Dans la même veine et plus impressionnant encore, PhotoDirector de Cyberlink propose des outils quasi professionnels mais beaucoup plus simples d’accès et qui répondent aux attentes des afficionados. La suite Ultra possède le meilleur rapport qualité/prix pour une utilisation régulière et offre qui plus est des modules d’une très grande rapidité.
  • Pour les professionnels, l’incontournable logiciel demeure Photoshop. Que dire si ce n’est qu’il est très difficile de lui trouver un concurrent sérieux à l’heure actuelle. Disponible en version stand-alone ou intégré à la Creative Suite d’Adobe, Photoshop est devenu accessible à tous en abonnement, beaucoup plus économique pour faire ses premières armes. Si vous êtes un particulier et que la complexité du logiciel ne vous rebute pas, sachez qu’il existe une multitude de tutoriaux édités par Elephorm, qui permettent de vite se faire la main et d’approfondir ses connaissances si l’on s’y est déjà essayé. En tout cas, difficile d’échapper à ce logiciel dont l’envergure et la notoriété en font un incontournable.
Haut de page